En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies. Pour gérer et modifier ces paramètres cliquez sur "En savoir plus".

Twitter

 

 

Selon les dernières statistiques publiées en ce début d’année 2015, on dénombre dans le monde 3,025 milliards d’internautes. C’est à dire plus d'un tiers de la population totale de la Terre.

C’est une réalité. Qu’on le veuille ou non, Internet impacte nos modes de vie, de consommation et notre façon de nous informer. Au point de ne pouvoir imaginer, ou de ne vouloir se souvenir comment était notre vie d’avant sans lui ?

Il y a plus de vingt ans, Internet se révélait au grand public avec la création par Tim Berners-Lee d’un système permettant  de passer d’une page ou d’un site à un autre en "cliquant" sur un lien dit "hypertexte", le  World Wilde Web. Le Web révolutionnait ainsi les technologies développées avec les premiers réseaux de télécommunications informatiques apparus dans les années 60. En quelques mois, les sites web se multiplièrent. Ce qui eut le mérite de démocratiser avec rapidité la navigation sur la « toile » et de créer un accès mondial aux communications et à l’information.

Il y a dix ans, on dénombrait 3 millions de sites internet, l’internaute passait en moyenne 46 minutes à surfer par jour et 12,5 minutes étaient nécessaires pour télécharger une musique avec un modem 56k.  Aujourd’hui, une page se télécharge en quelques secondes, il existe 555 millions de sites internet et on surfe 4 heures par jour en moyenne !

L’expansion planétaire d’Internet a transformé en profondeur notre société, notre  économie, nos loisirs, notre rapport au savoir et à l’éducation, ainsi que notre accès à la connaissance. Internet a engendré de nouvelles formes de services, le développement de la messagerie électronique, l’échange de fichiers multimédia, les blogs et les forums de discussion, le commerce électronique, la création d’une encyclopédie libre en 200 langues (Wikipédia).

Si Internet permet de travailler, de communiquer, de faire du commerce ou d’apprendre, il est aussi un outil de divertissement et de loisir. Pour certains, Internet serait plus influent que la télévision et la presse réunis. Il serait comme une immense bibliothèque interconnectée qui aurait autant d’impact sur nos cerveaux qu’en son temps l’invention de l’alphabet a pu en avoir.  

Pour d’autres, Internet apparaît comme futile et ne sert à rien. Il est même un piège qui pourrait nous déconnecter de la réalité et s’introduire dangereusement dans l’intimité de nos vies. Son caractère ambivalent peut faire débat. Il n’en reste pas moins qu’Internet a beaucoup évolué  au cours de la dernière décennie. Le Web s’est transformé en Web social. Il s’est simplifié, devenant techniquement plus accessible. Les nouvelles plates-formes de medias sociaux  introduisent une nouvelle dimension pour l’organisation de nos modes de communication. L’internaute n’est plus seulement récepteur ; Il est devenu relais et émetteur de l’information ; il fait et défait des réputations; il est témoin; il est acteur; il recommande et donne son avis au sein de communautés d’idées et de consommateurs.

N’en déplaise à ses détracteurs, le succès d’Internet ne se dément pas avec l’apparition de  nouveaux modes d'accès et de nouvelles formes d’applications toujours plus nombreux. L’internet mobile explose.  Les réseaux sociaux s’imposent. 2,060 milliards d’internautes sont aujourd’hui inscrits sur les réseaux sociaux.